top of page

Pourquoi se faire accompagner après une fausse couche ?

Dernière mise à jour : 21 sept. 2023


Faire une fausse couche peut être une expérience difficile à vivre, voire traumatisante, même en début de grossesse, même lorsque la grossesse n'était pas désirée.


Cette expérience, taboue ou banalisée, a des conséquences tant qu'elle n'est pas intégrée dans sa dimension émotionnelle et que les causes et les empreintes émotionnelles qui l'ont générée, qui peuvent trouver leurs racines, par exemple dans notre propre vie prénatale ou notre généalogie, ne sont pas identifiées.


Lorsque qu'elles le sont, cela peut nous permettre de vivre notre vie, et nos grossesses suivantes dans la sérénité, ainsi d'accueillir les futurs bébés, par voie de conséquence.


Souvent réduite à une douleur physique, le plus souvent on traite l'aspect physique (curetage et autres) la fausse couche est aussi une douleur émotionnelle et énergétique profonde pour de nombreuses femmes. Les regards des autres, de son conjoint, mais aussi de soi-même peuvent être dur à affronter.


Même des années après une fausse couche, chez certaines patientes, le faîte d'évoquer cet évènement, provoque des pleurs... (le deuil n'est pas fait)


La souffrance émotionnelle a besoin d'être entendue, acceptée pour en être libérée définitivement.


Consultation spécifique "Fausse - Couche - IVG- IMG"








12 vues

댓글


bottom of page